< Accueil

Tout savoir sur le nouveau service Vélib’ Métropole

En 2018, le service Vélib’ fait peau neuve pour vous offrir de nouvelles fonctionnalités et s’étend à plus de 60 communes de la Métropole du Grand Paris. D’octobre 2017 à mars 2018, les stations Vélib’ existantes seront progressivement remplacées pour accueillir de nouveaux vélos.
Voici les réponses aux questions que vous vous posez sur le nouveau service Vélib’ Métropole et sur la phase de transition qui va permettre sa mise en service.

retour à l'accueil FAQ
retour à l'accueil FAQ
retour à l'accueil FAQ
retour à l'accueil FAQ

En avril 2017, le Syndical Autolib’ Vélib’ Métropole a annoncé l’attribution du marché du service Vélib’ Métropole à la société Smovengo, qui exploitera ce service public à partir de janvier 2018.

Pour accueillir le futur service Vélib’ Métropole et ses nouveaux vélos (dont 30 % de vélos à assistance électrique), il est nécessaire de remplacer les stations existantes qui seront électrifiées pour recharger les vélos. Par ailleurs, les nouvelles stations permettront de doubler la capacité des places et des vélos disponibles, atténuant ainsi le problème des stations pleines ou vides. 

D’autre part, de nouvelles stations seront installées dans les villes qui rejoignent le réseau Vélib’ Métropole.

Entre octobre 2017 et mars 2018, les stations existantes seront démontées pour mettre en place 1 400 nouvelles stations sur le territoire francilien. La première moitié des stations sera remplacée au dernier trimestre 2017 et mise en service dès janvier 2018. Les autres stations seront progressivement installées et activées entre janvier et mars 2018.

Les travaux de remplacement d’une station durent approximativement 6 semaines. Le calendrier de remplacement des stations a été élaboré pour qu’il y ait toujours des stations Vélib’ en service dans votre quartier. Pour connaître les stations disponibles, utilisez la carte interactive du site velib2018.com.

Afin de minimiser la gêne pour les usagers Vélib’ et les riverains, les travaux sont réalisés en 2 phases : la moitié des stations est remplacée entre le 1er octobre 2017 et le 31 décembre 2017, et le reste entre le 1er janvier et le 31 mars 2018. Par ailleurs, les travaux se déroulent pendant l’hiver, afin que toutes les stations soient opérationnelles à l’arrivée du printemps.

Dans la mesure du possible, les stations les plus utilisées seront celles qui seront les moins longtemps indisponibles. Par ailleurs, le calendrier des stations a été élaboré pour qu’il y ait toujours des stations Vélib’ en service à proximité.

Sur la période allant d’octobre à décembre 2017, environ 600 stations sont concernées par les travaux. Les 600 stations restantes continueront de fonctionner normalement. En revanche, Il ne sera pas possible de louer ou de déposer un Vélib’ dans une station en travaux.

Début janvier 2018, les nouvelles stations seront mises en service avec de nouveaux vélos, dont 30 % de vélos à assistance électrique. A l’inverse, les anciennes stations Vélib’ ainsi que les anciens Vélib’ ne seront plus utilisables à partir du 1er janvier 2018.

Au 31 mars 2018, environ 1 400 stations seront disponibles sur le territoire francilien.

La majorité des emplacements actuels est conservée. Afin d’améliorer l’accès au service Vélib’ Métropole, certains emplacements pourront être modifiés mais surtout, 200 nouvelles stations seront ajoutées.

Pour connaître l’emplacement des stations dans votre quartier, utilisez la carte interactive du site velib2018.com.

La borne en station continuera de vous offrir les fonctionnalités que vous connaissez, notamment :

  • l’identification en tant qu’abonné via votre carte Vélib’ ou votre Pass Navigo,
  • L’achat et l’impression d’un titre d’identification (ticket) en cas de location courte durée,
  • l’information sur les stations Vélib’ à proximité
  • l’information sur les autres moyens de transport disponibles à proximité.

La grande nouveauté, c’est que les Vélib’ seront désormais équipés d’un boitier connecté qui vous permettra de retirer directement le vélo sans avoir besoin de passer par la borne d’abonnement.

Le système d’accrochage sera plus sécurisé puisque désormais l’ensemble de la roue avant sera verrouillée en station. Pour autant, pour vous rien ne change, vous aurez simplement à restituer votre vélo à n’importe quel point d’accrochage. Un message « retour OK » s’affichera sur l’écran du boitier du vélo et un bip sonore vous indiquera que la restitution a bien été enregistrée.

Enfin, un système de gestion de la surcapacité (baptisé « Overflow ») sera accessible aux titulaires d’un abonnement longue durée. Il permet de rendre son vélo même quand la station est pleine, en l’accrochant non pas à une bornette (point d’attache) mais à un vélo déjà raccroché.

La flotte de vélos sera entièrement renouvelée au cours du 1er trimestre 2018. Les nouveaux modèles bénéficieront d’un nouveau design, d’un panier plus résistant et d’un antivol plus efficace. L’autre nouveauté, c’est le boîtier connecté inséré dans le guidon du vélo. Il permet de communiquer avec le smartphone de l’utilisateur (via Bluetooth) pour gérer sa location mais aussi pour calculer les kilomètres parcourus ou suivre un itinéraire.

Un nouveau type de vélo va aussi faire son apparition : le Vélo à Assistance Electrique (VAE), pour des trajets plus longs et moins fatigants. A terme, le VAE va représenter jusqu’à 30 % de la flotte totale de vélos.

Il est possible de parcourir jusqu’à 50 km avec un VAE chargé à 100%. De quoi faire un trajet aller/retour entre Rueil Malmaison et Joinville-le-Pont, sans s’arrêter. À savoir : la batterie du VAE se recharge automatiquement lorsqu’il est verrouillé en station.

Plusieurs événements seront organisés entre octobre et décembre 2017 pour découvrir le nouveau service Vélib’ Métropole. Pour les connaître, nous vous invitons à consulter régulièrement le site velib2018.com

Si vous êtes abonné(e) à l’offre « Classique » (30 premières minutes gratuites), votre abonnement sera basculé sur un abonnement équivalent dans le cadre du nouveau service Vélib’ Métropole.

Si vous êtes abonné(e) à l’offre « Passion » (45 premières minutes gratuites), votre abonnement sera basculé sur un abonnement équivalent dans le cadre du nouveau service Vélib’ Métropole.

Dans les deux cas, la durée restante de votre abonnement n’est pas modifiée. Si vous vous êtes abonné(e) le 1er septembre 2017, votre abonnement au nouveau service Vélib’ Métropole sera valable jusqu’au 31 août 2018.

Pour pouvoir utiliser votre abonnement au service Vélib’ Métropole à partir du 1er janvier 2018, vous devrez impérativement :

  • valider les Conditions Générales d’Accès et d’Utilisation (CGAU) du service Vélib’ Métropole. Un email vous sera envoyé vous permettant de lire et de valider ces CGU ;
  • communiquer vos coordonnées bancaires ou les informations relatives à votre carte bancaire, pour que nous puissions activer un dépôt de garantie et prélever les sommes correspondantes à des trajets payants, le cas échéant.

Vous ne pourrez pas utiliser le nouveau service Vélib’ Métropole après le 1er janvier 2018 si vous n’avez pas effectué les démarches obligatoires, à savoir la validation des CGAU et la transmission de vos coordonnées bancaires.

Les tarifs et les modalités des abonnements souscrits après le 1er janvier 2018 seront communiqués par le Syndicat Autolib’ Vélib’ Métropole au cours de l’automne 2017.

Votre application mobile va évoluer début janvier 2018 : nouvelles fonctionnalités, ergonomie améliorée, etc. Pour en profiter, une mise à jour de l’application sera nécessaire..

En avril 2017, la société Smovengo a remporté l’appel d’offre pour le marché des vélos en libre-service (Vélib’) métropolitain.
Les actionnaires fondateurs de Smovengo sont 4 sociétés internationales expertes en mobilités urbaines :

  • Smoove, spécialiste du vélo en libre-service, présent dans plus de 20 villes en France et dans le monde (Montpellier, Clermont-Ferrand, Helsinki, Moscou, Vancouver…) ;
  • Moventia, entreprise de transport public espagnole, experte dans l’installation et la gestion de projets de vélos en libre-service (Barcelone, Milan, Mexico, etc…) ;
  • Mobivia, leader européen des services automobiles et des nouvelles mobilités, premier vendeur de vélos à assistance électrique en France ;
  • Indigo, leader mondial du stationnement et de la mobilité individuelle

Cela relève de la responsabilité de la société qui opère actuellement le service Vélib’ (et qui continue de l’opérer jusqu’au 31 décembre 2017). Les bornes, bornettes et vélos seront dans un premier temps stockés. Une partie du matériel pourra être proposée à d’autres villes à l’occasion d’appels d’offres à venir. Une autre partie sera utilisée au fur et à mesure en pièces détachées pour les réparations à réaliser sur des systèmes de vélo en libre-service. Enfin, dans le cadre de ses engagements en matière de développement durable, l’opérateur du service Vélib’ actuel appliquera les règles de l’économie circulaire : les matériels inutilisés seront recyclés.

Non, il n’est pas prévu de mettre en vente le matériel du service Vélib’ actuel.